Noce - blog de poesie francophone

par Pierre Le Pillouër

Né en 1950 à Louhans, vit et travaille à Vallauris.
Co-rédacteur de la revue TXT de 1983 à 1993.
Créateur et rédacteur en chef de sitaudis, le premier site de poésie comparative (depuis octobre 2001).

Livres

Sabots les abats (Muro Torto- 1983)
Pancrailles (TXT- 1991)
Une anse ( mem Arte / Facts - 1998 )
Poèmes Jetables (éd Le Bleu du ciel-2002)
Privatif (éd. le mot et le reste- 2003)
Chair jaune avec Raymond Federman (Le Bleu du Ciel, 2007)
ajouts contre jour (Le Bleu du Ciel, 2008)
Dùas boas figuras (Amstra-N-Gallar, 2008)
Trouver Hortense (Ulysse fin de siècle, 2008)

 
Home page > I blog d’autore > Noce - blog de poesie francophone

par Éric Houser

Articolo postato martedì 31 maggio 2011
da Lello Voce
«Il y a trop de sens pour nous laisser en donner davantage» Il faut saluer cette publication de traductions en français de poèmes de Bill Berkson, dont la composition s’étale sur un demi-siècle, entre 1960 et 2010. Ce volume s’intègre dans une collection américaine, dirigée par Olivier Brossard, qui comprend déjà deux livres importants, Poèmes déjeuner, de Frank O’Hara, et Le Grand Quelque chose, de Ron Padgett. C’est une formidable occasion de découvrir une oeuvre qui n’est pas encore bien connue ici. (...)
1 commenti

par Maryline Desbiolles

Articolo postato domenica 8 maggio 2011
da Lello Voce
ALL OVER À l’hôtel de l’Europe, j’avais avec moi le livre de Jean-Christophe Bailly, hôtel sans qualités où je ne me rappelais plus avoir déjà séjourné, oubli qui était en vérité, et mystérieusement, bien apaisant. Le livre de Jean-Christophe Bailly, Le Dépaysement, à l’hôtel de Grenoble où apparaît à tout bout de champ le nom de Stendhal, natif de la ville, et que Bailly « citerait volontiers à chaque chapitre », fréquence du nom sur les affiches, sur les enseignes, Orthopédie Stendhal, qui me semblait bien (...)
0 commenti
Articolo postato venerdì 25 marzo 2011
À l’heure même où le « coup d’envoi » de l’année capitale était donné par l’ensemble des collectivités territoriales, réunies avec enthousiasme autour du projet porté par Monsieur Bernard Latarjet lors de la conférence de presse du 24 février dernier, nous apprenions que la subvention octroyée par la Ville au centre international de poésie Marseille, cipM serait amputée en 2011 de 30.000 euros. Nous sommes stupéfaits et outrés qu’une telle décision – dont la motivation n’a pas été donnée à ce jour – soit (...)
0 commenti

par Nathalie Quintane

Articolo postato martedì 15 febbraio 2011
C’est une entreprise qui ne ressemble à rien de connu : un artiste, Thomas Hirschhorn, décide que sa prochaine exposition consistera à exposer la poésie, et que la poésie en l’occurrence aura un nom, celui d’un poète vivant - et non plus d’un philosophe mort. Exhibiting Poetry Today : Manuel Joseph. Hirschhorn choisit un titre en anglais - constat solennel, solennité indissociable du constat - parce qu’il est artiste, suisse-allemand, que l’adresse est en anglais sur la scène de l’art, que l’anglais (...)
0 commenti

par Christian Bernard

Articolo postato martedì 18 gennaio 2011
pour François Martin Une très ancienne raison de ma réticence à l’égard de la campagne vient, je crois, de ce que ma mère ne pouvait poser le pied dans la plus insignifiante prairie sans en extraire aussitôt deux ou trois trèfles à quatre feuilles. Ma totale incapacité à en dégotter le moindre m’a toujours paru une injustice de la transmission génétique (quoique je ne tienne pas trop à ce que je tiens de ma mère), en même temps qu’un signe probant de l’ingratitude de la verdure voire de l’ironie (...)
2 commenti
Articoli precedenti:
< 1 | 2 | 3 | 4 |>